Par : Laure Mulin

Conference ComComptes 201004291Laure nous a préparé une conférence statutaire sur son métier-passion : le commissariat aux comptes.

Dans le grand public, il n’est pas rare que l’on confonde le commissaire aux comptes avec l’expert-comptable. Pourtant, si leur formation est commune, leur activité, leur cadre juridique et leur finalité sont différentes.
Bien qu’ils officient tous les 2 dans le domaine de la sécurité, le commissaire aux comptes ne doit pas être confondu avec son homonyme, officier de police judiciaire.

Le commissariat aux comptes est une profession réglementée, chargée par une autorité juridique d’exécuter des fonctions temporaires.

Sa principale mission est d’informer sur la vie financière de la société et donc d’assurer la sécurité financière au service de la croissance. C’est une profession qui évolue sans cesse aux rythmes des crises capitalistiques. Ainsi l’affaire Enron a abouti en 2003 à une loi sur la sécurité financière des entreprises.

Commissariat aux comptes et expertise-comptable: des missions bien différentes.

L’expert-comptable est l’allié de l’entreprise au quotidien. C’est l’un des collaborateurs principaux du chef d’entreprise. Intervenant sur tous types de marché, même social et environnemental, sa mission est d’analyser et de contrôler l'exactitude des comptabilités. On en compte environ 18000 actuellement en France.

Le commissaire aux comptes est lui, un créateur de confiance. Il a une nomination légale au sein de l’entreprise; il est rattaché au ministère de la justice. Ses principales missions sont de donner son opinion sur les comptes de la société mais surtout d’enclencher des procédures d’alerte en cas de difficultés de l’entreprise pouvant compromettre son devenir. Son devoir est aussi d’informer le tribunal de commerce sur des faits délictueux (particularisme français, unique en Europe). 14500 professionnels se répartissent 220000 mandats.

Laure appartient à l’un des plus gros cabinets comptables du Grand Sud-Ouest, qui compte :
- 100 collaborateurs
- 9 commissaires aux comptes qui se répartissent 250 mandats.

Extraits  des Bulletins n°66 - avril 2010 et n°67 - mai 2010

Pour en savoir plus : www.sygnatures.com